Home / Culture / Célébration du talent au Bénin : Le tout puissant Poly-Rythmo a 50 ans

Célébration du talent au Bénin : Le tout puissant Poly-Rythmo a 50 ans

Poly-Rhytmo

(La fête s’annonce éclatante)
De mai 1968 à mai 2018, le mythique orchestre béninois, Poly-Rythmo,a fait cinquante bonnes années de merveilles musicales au Bénin et à travers le monde. L’événement mérite d’être sous les projecteurs. L’annonce a été faite mardi 22 mai 2018 à la faveur d’une conférence de presse tenue à l’espace Canal Olympia.L’emblématique groupe musical béninois dont les œuvres ont laissé des traces à travers le temps et des générations sera célébré en pompe pour ses cinquante ans d’existence. L’orchestre Poly-Rythmo a un demi-siècle.Et pour le célébrer avec ferveur, une manifestation digne de son nom a été prévue pour accorder tout le prestige qu’il faut à ce mémorable orchestre du Bénin. Parmi les activités prévues, figure la construction d’un espace multimédia fonctionnel de formation à la musique live. Cet espace sera dédié à la célébration de la mémoire de l’orchestre à travers sa sonothèque, ses archives, et une exposition de photos des grands succès du groupe. À côté de cela, il y aura la réalisation d’un coffret de CD contenant quinze titres d’un nouvel album du cinquantenaire et quinze autres titres du best of avec un tirage de mille exemplaires. Par ailleurs, un film documentaire de cinquante-deux minutes sera concocté au sujet de la vie de l’orchestre et de son parcours cinquantenaire. Dans le programme, il a été également prévu une tournée nationale puis des concerts en France, à Genève, et quelques Show cases.Pour les concerts qui se dérouleront à Cotonou, une production audiovisuelle en sera faite pour les archives. Et pour corroborer le tout, une fresque murale d’environ trente à quarante mètres sera réalisée pour immortaliser la légende. Ce groupe qui comptait à l’époque plusieurs membres ne retient aujourd’hui que trois noms qui le représentent encore valablement. Vincent Ahéhéhinnou, Pierre Loko, et Gustave Bento sont les membres fondateurs du groupe qui vivent encore. Sur cet événement d’autres légendes de la musique mondiale seront au rendez-vous. Manu Dibango du Cameroun, Angélique Kidjo du Bénin, l’orchestre Baobab du Sénégal, Oumou Sangaré du Mali, NawahaDoumbia du Mali, Rokia Traoré du Mali, et Vodoun Game du Togo interviendront dans le spectacle de clôture des manifestations qui se déroulera à l’Institut français du Bénin

(La fête s’annonce éclatante)
De mai 1968 à mai 2018, le mythique orchestre béninois, Poly-Rythmo,a fait cinquante bonnes années de merveilles musicales au Bénin et à travers le monde. L’événement mérite d’être sous les projecteurs. L’annonce a été faite mardi 22 mai 2018 à la faveur d’une conférence de presse tenue à l’espace Canal Olympia.L’emblématique groupe musical béninois dont les œuvres ont laissé des traces à travers le temps et des générations sera célébré en pompe pour ses cinquante ans d’existence. L’orchestre Poly-Rythmo a un demi-siècle.Et pour le célébrer avec ferveur, une manifestation digne de son nom a été prévue pour accorder tout le prestige qu’il faut à ce mémorable orchestre du Bénin. Parmi les activités prévues, figure la construction d’un espace multimédia fonctionnel de formation à la musique live. Cet espace sera dédié à la célébration de la mémoire de l’orchestre à travers sa sonothèque, ses archives, et une exposition de photos des grands succès du groupe. À côté de cela, il y aura la réalisation d’un coffret de CD contenant quinze titres d’un nouvel album du cinquantenaire et quinze autres titres du best of avec un tirage de mille exemplaires. Par ailleurs, un film documentaire de cinquante-deux minutes sera concocté au sujet de la vie de l’orchestre et de son parcours cinquantenaire. Dans le programme, il a été également prévu une tournée nationale puis des concerts en France, à Genève, et quelques Show cases.Pour les concerts qui se dérouleront à Cotonou, une production audiovisuelle en sera faite pour les archives. Et pour corroborer le tout, une fresque murale d’environ trente à quarante mètres sera réalisée pour immortaliser la légende. Ce groupe qui comptait à l’époque plusieurs membres ne retient aujourd’hui que trois noms qui le représentent encore valablement. Vincent Ahéhéhinnou, Pierre Loko, et Gustave Bento sont les membres fondateurs du groupe qui vivent encore. Sur cet événement d’autres légendes de la musique mondiale seront au rendez-vous. Manu Dibango du Cameroun, Angélique Kidjo du Bénin, l’orchestre Baobab du Sénégal, Oumou Sangaré du Mali, NawahaDoumbia du Mali, Rokia Traoré du Mali, et Vodoun Game du Togo interviendront dans le spectacle de clôture des manifestations qui se déroulera à l’Institut français du Bénin
(La fête s’annonce éclatante)
De mai 1968 à mai 2018, le mythique orchestre béninois, Poly-Rythmo,a fait cinquante bonnes années de merveilles musicales au Bénin et à travers le monde. L’événement mérite d’être sous les projecteurs. L’annonce a été faite mardi 22 mai 2018 à la faveur d’une conférence de presse tenue à l’espace Canal Olympia.L’emblématique groupe musical béninois dont les œuvres ont laissé des traces à travers le temps et des générations sera célébré en pompe pour ses cinquante ans d’existence. L’orchestre Poly-Rythmo a un demi-siècle.Et pour le célébrer avec ferveur, une manifestation digne de son nom a été prévue pour accorder tout le prestige qu’il faut à ce mémorable orchestre du Bénin. Parmi les activités prévues, figure la construction d’un espace multimédia fonctionnel de formation à la musique live. Cet espace sera dédié à la célébration de la mémoire de l’orchestre à travers sa sonothèque, ses archives, et une exposition de photos des grands succès du groupe. À côté de cela, il y aura la réalisation d’un coffret de CD contenant quinze titres d’un nouvel album du cinquantenaire et quinze autres titres du best of avec un tirage de mille exemplaires. Par ailleurs, un film documentaire de cinquante-deux minutes sera concocté au sujet de la vie de l’orchestre et de son parcours cinquantenaire. Dans le programme, il a été également prévu une tournée nationale puis des concerts en France, à Genève, et quelques Show cases.Pour les concerts qui se dérouleront à Cotonou, une production audiovisuelle en sera faite pour les archives. Et pour corroborer le tout, une fresque murale d’environ trente à quarante mètres sera réalisée pour immortaliser la légende. Ce groupe qui comptait à l’époque plusieurs membres ne retient aujourd’hui que trois noms qui le représentent encore valablement. Vincent Ahéhéhinnou, Pierre Loko, et Gustave Bento sont les membres fondateurs du groupe qui vivent encore. Sur cet événement d’autres légendes de la musique mondiale seront au rendez-vous. Manu Dibango du Cameroun, Angélique Kidjo du Bénin, l’orchestre Baobab du Sénégal, Oumou Sangaré du Mali, NawahaDoumbia du Mali, Rokia Traoré du Mali, et Vodoun Game du Togo interviendront dans le spectacle de clôture des manifestations qui se déroulera à l’Institut français du Bénin

.

A propos Journallindependant1

Check Also

UBA, vitrine de la diversité, a célébré le 25 mai la Journée Mondiale de l’Afrique en grande pompe

L’institution panafricaine de services financiers, United Bank for Africa (UBA), a fait hier 25 mai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *