Breaking News
Home / Actualités / Conseil des Ministres: 17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines scolaires

Conseil des Ministres: 17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines scolaires

A peine les cantines scolaires ont été lancées que des détournements ont été enregistrés. Ce mercredi 18 avril 2018, le Garde des Sceaux a annoncé que 17 directeurs d’écoles ont volé des sacs et bidons d’huile. Avec les noms à l’appui, Joseph Djogbénou a déploré ce comportement des éducateurs qui détournent de vivres dédiés aux enfants. Selon le ministre, ces directeurs sont déjà déchargés de leurs postes. Les mis en cause risquent des poursuites judiciaires.

Les membres du gouvernement se sont penchés, au cours de leur réunion de ce mercredi 18 Avril 2018, sur le compte rendu de malversations constatées dans la gestion des cantines scolaires et ont décidé que des mesures disciplinaires soient prises à l’encontre des intéressés conformément aux textes en vigueur. 17 cas de malversations ont été mis en évidence à l’issue de missions de contrôle qui se sont déroulées entre Octobre et Novembre 2017. Ces actes consistent en des détournements de vivres impliquant plusieurs directeurs d’écoles. Le mode opératoire : Majorer l’effectif des enfants inscrits à la cantine pour justifier d’une sortie plus importante de vivres (riz, haricot, huile). Les auteurs de ces fraudes se chargent ensuite de récupérer la différence pour leur propre compte ou en partage avec leurs complices. A titre de mesures conservatoires, les directeurs d’écoles impliqués ont été déchargés de leurs fonctions par le Ministre de tutelle. Le Conseil des ministres a déploré un tel comportement de la part d’éducateurs. Il en appelle au sens du devoir d’exemplarité vis-à-vis des apprenants, au sens de responsabilité qui leur incombe dans leurs communautés de vie. Il faut noter que pour éviter de telles déviances, le Gouvernement avait organisé des séances de sensibilisation de tous les acteurs impliqués dans la gestion des cantines conjointement par le comité de suivi, le PAM et le ministère des Enseignements. Maternel et Primaire, à l’endroit de plus de 2500 acteurs de l’école, pour les habiliter audit mode de gestion. Le Programme des cantines scolaires a été relancé à la rentrée 2017-2018 en partenariat avec le PAM pour relever le niveau de fréquentation dans nos écoles. Ces actes dénotent encore une fois de la décadence de notre société et de la perte des valeurs contre lesquelles lutte le gouvernement du Président Talon. Il n’est pas glorieux pour notre société que des personnes préposées à l’éducation des tout petits en arrivent à tomber aussi bas. L’on a aucune fierté à faire la publicité autour de ces faits mais qu’il importe que le Gouvernement en parle par devoir de reddition de compte afin que cela dissuade d’autres velléités.

A propos Journallindependant1

Check Also

Assainissement du secteur de l’enseignement supérieur Les promoteurs encouragent Talon et Attanasso à publier la liste des écoles agréées (ils invitent le Chef de l’Etat à refuser toute politisation et magouille).

Le travail de la commission mise sur pied par le ministre Marie Odile Attanasso sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *