Home / Société / Devoir de vérité: Faux ! L’institut Cerco a déposé une demande d’agrément avec un dossier irrecevable

Devoir de vérité: Faux ! L’institut Cerco a déposé une demande d’agrément avec un dossier irrecevable

Depuis quelques jours circule sur la toile un communiqué du promoteur de l’institut Cerco. Alain Capo chichi, dans un écrit laconique tient à rassurer ses étudiants de la régularité de son établissement et donc peut accueillir des étudiants au Bénin. Hors, il est un secret de polichinelle que le gouvernement de la rupture tient à mettre fin à la pagaille nourrit par les gouvernants successifs dans ce secteur. Et donc, tous les établissements doivent se mettre dans les rangs et remplir les conditions pour être agréées. Lesquelles conditions le promoteur de l’institut Cerco est au courant puisqu’il a soumis son dossier pour l’obtention de l’agrément du ministère. Après avoir vu son dossier irrecevable puisque ne remplissant pas les conditions, Alain Capo chichi brandit dans son communiqué, un décret pour dit-il apaiser ses étudiants. Selon lui, son établissement n’est pas assujetti au régime d’agrément des établissements privés mais plutôt au régime d’homologation. Comment quelqu’un qui sait qu’il doit âtre agréé et qui a même déposé son dossier pour obtenir la caution du ministère pour aujourd’hui faire croire à ceux qui veulent l’entendre que l’agrément ne lui est pas nécessaire pour fonctionner. Pourquoi a-t-il présenté un dossier d’agrément à la Dges. L’institut Cerco dispose de 5 filières Cames et Alain Capo chichi a demandé dans son dossier d’agrément 10. Il doit la vérité à ces étudiants. Car ces derniers sont pris dans un étau et fréquente un établissement qui n’a pas reçu d’agrément de prendre de nouveaux étudiants cette année.

A propos Journallindependant1

Check Also

Blocage de la connexion au réseau électrique: Les populations de Kpédékpo appellent le Ministre Houssou et le Dg Sbee à la rescousse

La volonté du chef de l’Etat de faire de l’accès à l’énergie pour tous, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *