Breaking News
Home / Politique / Examen des conditions d’exécution de l’avant dernière loi des finances sous Yayi: Les députés approuvent le règlement définitif du budget 2015

Examen des conditions d’exécution de l’avant dernière loi des finances sous Yayi: Les députés approuvent le règlement définitif du budget 2015

Il ressort de l’exécution du budget de l’État gestion 2015 un déficit de 268 milliards 37 millions contre 261 milliards 983 millions. Ce qui représente 8% du PIB. C’est ce qu’il convient de retenir de l’exercice auquel les députés se sont livrés au cours de la séance plénière du vendredi 6 Juillet 2018 au parlement.

A la faveur de la séance plénière du vendredi 6 Juillet 2018 au palais des gouverneurs à Porto-Novo, les députés se sont penchés sur l’examen du projet de loi de règlement définitif du budget général de l’Etat, gestion 2015. Selon les explications du député Raphaël Akotègnon, Président de la Commission des finances et des échanges, la loi de règlement définitif d’un budget permet d’examiner les conditions dans lesquelles la loi de finances a été exécutée. Elle rend compte des différents résultats obtenus. Son adoption par l’Assemblée nationale permet de constater le résultat de l’année concernée. Cet exercice permet aux députés d’approuver les écarts, les prévisions et les réalisations budgétaires et sans oublier les dépassements et l’annulation de crédits sollicités par le Gouvernement.

Il faut souligner que c’est le rapport de la Chambre des comptes qui sert de boussole aux Commissaires des finances du Parlement pour la réalisation de ce travail. On retient du budget de l’année 2015, que les prévisions en matière de ressources s’élèvent à 898 milliards 357 millions. Quant aux réalisations, elles s’élèvent à 817 milliards 033 millions, soit une réalisation de 82,58%. Initialement, il est prévu comme charges 1251 milliards 340 millions et pour les réalisations, on a 1085 milliards 70 milliards. Ce qui correspond à un taux de réalisation de 86,71%. On note pour ce faire, un déficit budgétaire global, selon le rapporteur. Ce qui était prévu était 261 milliards 983 millions comme déficit budgétaire mais à l’exécution, on a eu 268 milliards 37 millions. Ce qui représente 8% du PIB. Quant aux ressources et charges de trésorerie nécessaires pour financer le besoin de financement, il était prévu 473 milliards 595 millions mais les réalisations s’élèvent à 619 milliards 92 millions, soit 130,72% des prévisions. Pour ce qui concerne les charges de trésorerie, elles étaient de 296 milliards 189 millions de prévisions et les réalisations se chiffrent à 239 milliards 897 millions, soit 80,99%. Ainsi se présente le règlement définitif du budget général de l’Etat gestion 2015, que les députés ont approuvé.
Fidèle KENOU

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *