Home / Culture / Fitheb 2018 : Oswald Homeky ouvre le bal des spectacles

Fitheb 2018 : Oswald Homeky ouvre le bal des spectacles

Le stade de l’amitié général Mathieu Kérékou a accueilli la cérémonie de lancement officiel de la 14ème édition du festival international de théâtre du Bénin (Fitheb), ce samedi 17 novembre 2018. Un parquet de troupes est venu égayer les cœurs à cette cérémonie présidée par le ministre de la culture, du tourisme et des sports, Oswald Homeky.
Sous les feux des projecteurs aux regards joyeux des metteurs en scène, des acteurs, des spectateurs et des autorités ministérielles, les rideaux sont levés sur la 14ème édition du Fitheb.
Danses acrobatiques, démonstrations diverses, tout était au menu ce samedi au stade général Mathieu Kérékou. Selon le directeur du Fitheb, Eric-Hector Hounkpè, il y a lieu avant toute chose de saluer le ministre qui a travaillé pour que cet événement ait lieu. Pour lui, il sera question au cours de cette édition, de « faire du théâtre le point de mire de la culture et des arts ».
Il s’agit selon le responsable du festival, de « faire en sorte que cette institution s’éclate et fasse rayonner le Bénin ». Il annonce que « la 14ème édition va recevoir des théâtres que l’équipe a trouvé bienséant. Il y aura le conte chanté, le conte mimé, l’humour et bien d’autres genres ».
Tout ce paquet de présentations trouve son essence à travers le thème « Théâtre et Engagement Civique et Social pour un Développement Durable au Bénin, en Afrique et dans le Monde ». Ainsi cette édition 2018 du festival réserve bien de surprises concoctées par le directeur et son équipe. « Nous avons choisi ce thème parce que l’observation ces deux dernières décennies ont révélé plusieurs formes de théâtre, le théâtre forum, le théâtre de développement, le théâtre filmé », explique Eric-Hector Hounkpè. Au cours de cette édition, informe-t-il, « Nous aurons à distinguer des personnalités qui ont marqué le théâtre au Bénin comme ailleurs ». Il précise entre autres : « Nous irons le 21 novembre à la rencontre des directeurs de festival. Nous voulons ouvrir la voie côtière et la voie sahélienne et nous explorerons la voie maghrébine ». Et pour conclure, le directeur du Fitheb déclare : « Nous voulons saluer toutes les compagnies qui sont là, nous voulons saluer les troupes béninoises, nous voulons du 16 au 24 novembre vous célébrer ».
‹‹ Le Fitheb appartient désormais à l’univers mondial du théâtre››
Le ministre Oswald Homeky se dit heureux de cette rencontre qui reste une édition de transition. « Je voudrais au nom du Président de la République du Bénin, Son Excellence Patrice Talon, vous souhaiter la bienvenue au pays de la culture. Un pays en pleine mutation. Un pays en pleine réforme. Un pays qui en train de s’organiser pour se révéler à lui-même, à ses concitoyens mais aussi à l’Afrique et au monde entier. Je voudrais dire ma joie de recevoir ici même, aux cotés des troupes béninoises, toutes les troupes venues de l’étranger, des pays frères et amis d’Afrique et aussi de l’Europe et d’ailleurs. Bienvenue à chacun de vous et merci de venir célébrer le théâtre avec nous », a-t-il déclaré. Selon le ministre, « Le Fitheb va au-delà de chacun de nous et même s’il a été initié par des Béninois, même si plusieurs acteurs culturels revendiquent sa paternité, il faut avoir le courage de reconnaître que le Fitheb appartient désormais à l’univers mondial du théâtre. Le Fitheb a cessé d’être béninois. Il est désormais pour tous les passionnés du théâtre du monde entier. C’est pour cette raison que le Bénin s’honore de l’accueillir ». Promettant de plus belles innovations, il confie : « Je voudrais au nom du Président de la République du Bénin, au nom de tout le gouvernement que cette édition 2018 que nous aurions souhaité encore plus belle, plus forte, plus riche est pour nous une édition de retour et de renaissance. Nous gardons les yeux rivés sur 2020, année où le Bénin célèbrera ses 60 ans d’indépendance, année où le Fitheb sera à sa 15ème édition ». Soulignant que le théâtre est l’une des choses les plus riches que l’on possède, Oswald Homeky assure que « nous offrirons à notre pays et au monde entier, un Fitheb encore plus intéressant, encore plus rayonnant et surtout mieux organisé ».
Les spectacles prévus dans le cadre de ce festival se dérouleront dans six grandes villes du pays pour le plaisir des populations.

A propos Journallindependant1

Check Also

Mondial 2018 : décou­vrez Live It Up, l’hymne offi­ciel de la Coupe du Monde par Will Smith et Nicky Jam

l’hymne offi­ciel de la Coupe du Monde 2018 vient d’être dévoilé. Avec à sa tête …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *