Breaking News
Home / Actualités / Geant meeting du PVR sur le bilan des deux ans de patrice talon : Les populations de Djeffa reaffirment leur total soutien à leur digne fils Loth Houenou

Geant meeting du PVR sur le bilan des deux ans de patrice talon : Les populations de Djeffa reaffirment leur total soutien à leur digne fils Loth Houenou

SORTIE MÉDIATIQUE DU PARTI DES VALEURS RÉPUBLICAINES.

DÉCLARATION DE PRESSE DU PVR SUR :

✔Le Bilan des deux (02) ans de gouvernance du président PATRICE TALON

✔ La création du parti politique de  »vengeance » (USL) de Sébastien Ajavon

✔Les déclarations de Candide Azannaî lors de sa rencontre avec les femmes de son parti

Mesdames les vaillantes et braves amazones du Parti des Valeurs Républicaines (PVR);
Messieurs les intrépides soldats de la défense des valeurs républicaines;
Chers militantes, militants et sympathisants;

Mesdames et messieurs ,
notre intervention de ce jour s’articulera autour de trois axes majeurs à savoir : Le bilan des deux ans de gestion du Bénin par le président TALON, le lancement des activités de l’USL de Sébastien Ajavon et les propos déstabilisateurs et insurrectionnels de Candide Azannai .

Avant d’aller dans le vif du sujet, permettez-moi de vous féliciter.
Que dis-je!
De nous féliciter pour notre présence remarquable dans l’arène politique pour accompagner un visionnaire.
Je voudrais nommer son excellence, le président PATRICE TALON, dans la concrétisation de son noble rêve de faire du Bénin un pays qui se révèle à lui-même et au monde entier.
Nous ne le dirons jamais assez,  » *PATRICE TALON est une chance pour le BENIN*  »

Le premier point de cette sortie médiatique, expose le bilan des deux (02) ans de gouvernance du président TALON
Au cours de sa campagne électorale, le candidat PATRICE TALON avait déjà annoncé qu’une fois élu président de la République, il engagerait le Bénin dans des réformes indispensables à son développement .
Convaincus de la pertinence de ce projet, les béninois, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest ont voté massivement pour celui qui a annoncé la rupture comme socle de sa gouvernance .
Il était donc normal que les réformes soient engagées .
Devant les jérémiades et bruits de bottes de ceux qui subitement découvriront après coup que ces mêmes reformes qui ont bénéficié de leur soutien étaient nocives pour la révélation du Bénin . Pour replonger tous ses compatriotes dans le bain de sa méthode et de sa méthodologie, le président TALON s’est confié à  »Jeune Afrique » en ces termes : *<< J’ai un certain génie. Je voudrais désormais que ce génie ne soit pas juste le mien, mais qu’il serve à mon pays. Je rêve qu’au bout de ce mandat de cinq ans, je sois porté en triomphe par les Béninois. On m’a connu comme roi du coton. Aujourd’hui, je veux devenir celui qui a réussi à transformer son pays, politiquement, administrativement, économiquement…J’ai besoin d’un challenge qui est de remettre le pays sur pied…Je n’ai pas besoin de grand-chose pour vivre. J’ai ce qu’il faut pour assouvir mes caprices…Plutôt que de vous balancer des chiffres, je veux agir…Un moine peut devenir polygame…Je suis quelqu’un qui se métamorphose facilement…>>*
En deux ans, comme annoncé par le président lui-même, les fruits ont tenu la promesse des fleurs. La moisson en termes de bilan est abondante.
D’abord, c’est avec le président TALON que le découpage du Bénin en douze (12) départements devient une réalité, avec non seulement la désignation des six nouveaux chefs lieux de départements mais aussi et surtout la nomination des 12 préfets.
Osons dire que c’est le courage exceptionnel du président TALON qui a permis le déménagement de la lutte contre la corruption de la fiction et du rêve où elle était logée pour la réalité où elle vit actuellement. Plusieurs personnalités y compris des proches du président qui sont citées dans des dossiers scabreux, font les  »va et vient » dans certains tribunaux ou encore mieux, séjournent en prison, derrière les cachots du désespoir.
Disons simple qu’il s’agit rigoureusement de l’assainissement des finances publiques qui va de pair avec la réduction du train de vie de l’Etat, pour mettre fin aux évasions de toutes sortes afin de consacrer l’argent public à la satisfaction des besoins de tous…
En effet, aujourd’hui avec les actions du gouvernement de PATRICE TALON, le délestage intempestif est un mauvais souvenir… Des chantiers de construction de centrales thermiques pour nous garantir, à court terme, une autonomie énergétique certaine; le démarrage de la construction d’une nouvelle centrale énergétique à Maria Gléta, en est une preuve.
Sur le plan de la couverture en eau potable ,les populations du département des collines se réjouissent déjà… Le gouvernement de PATRICE TALON a mobilisé 50 milliards pour régler définitivement le problème de la couverture d’eau dans les 6 communes de ce département; sans oublier que des investissement significatifs sont déjà engagés dans le même objectif, dans le Zou , le Borgou et l’Atlantique.
Beaucoup d’autres actes forts et concrets ont été posés par le gouvernement de la Rupture à travers son PAG. On peut citer pele-mele le programme spécial d’auto emploi qui prend en compte plus de 15.000 jeunes pour environ 5 milliards de nos francs.
Les femmes bénéficient désormais d’un programme amélioré de micro-crédits.
Toutes les dispositions sont prises pour que démarre effectivement en juin 2018 dans 09 communes, l’asphaltage pour donner corps à plus de 600 km de route bitumée .
A tout celà, il faudra ajouter la dématérialisation de la fonction publique, la mobilisation de la gestion des déchets solides ménagers, les projets structurants comme l’aéroport de Glo-djigbé, le contournement Nord de Cotonou, l’hôpital de référence d’Abomey-calavi.
Par ailleurs, il nécessaire de noter les projets tout aussi structurants visant à moderniser le cadre de vie et la gouvernance comme la numérisation du cadastre et la dématérilisation de l’administration publique (smart gouv et data centre national), les projets phares dans le domaine culturel et touristique, les projets cadrant le socialisme, dont le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP) qui va générer la carte unique à tout faire, préalable à la mise en oeuvre de l’Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH)
, laquelle qui permettra la prise en charge sanitaire des pauvres extrêmes et non extrêmes(environ 4 millions).
En deux ans le régime du nouveau départ a été épatant. Constatons que le déficit budgétaire de 2015 qui est de 8℅ est allé à 4,8℅ en cette année 2018. Ce n’est qu’une petite parenthèse pour nous faire comprendre que le travail de la rupture est efficace.
Aussi, nous sommes satisfaits de la réponse donnée par le gouvernement TALON à la cybercriminalité grandissante de ces derniers jours où des enfants, filles sans défense et même des adultes finissent dans les mains d’individus aveuglés par l’ambition démesurée, la prétention et le gain facile . Avec les exigences de leurs  »kinninsi », ils défient Dieu .
Du haut de cette tribune , nous remercions et félicitons le général HOUNNONKPÈ et ses éléments qui traduisent en actes la volonté personnelle du Chef de l’État de mettre en déroute cette bande d’escrocs et de voyous .
Bien que les réalisations sont énormes, nous ne manquerons pas de souligner la vertu thérapeutique de la Rupture qui aura permis à l’Eglise Protestante Méthodiste d’enterrer définitivement le bicéphalisme qui la rongeait .Aujourd’hui, elle jouit parfaitement de son unité retrouvée.

Au niveau du deuxième point, nous commençons par dire que la création de l’USL n’a pas manqué d’attirer notre attention au PVR. Nous nous sommes demandé pourquoi Ajavon créé un parti politique maintenant avec un discours très amère contre le pouvoir de TALON dont il a contribué à l’avènement ?
Après réflexion, nous nous sommes dit que c’est la rigueur du président TALON qui gène.
Le président avait bien prévenu qu’il est là pour travailler; Et pour y arriver, il n’a pas vexé dans du populisme dévergondé comme ce fut le cas avec ses prédécesseurs. Depuis que cette affaire de 18kg de cocaïne a vu le jour, TALON est certainement devenu un homme à abattre .
Au PVR, nous nous sommes dit que l’USL a été créé pour accompagner une certaine vengeance animée par la haine. Mais, une question lancinante doit faire bouger les lèvres : _Doit -on accéder à la magistrature suprême pour gérer le pays comme un gâteau autour duquel il faut réunir des partenaires politiques qui, coupe de champagne dans une main, s’emparent d’un morceau dudit gâteau avec l’autre main ?_
Le PVR invite le president Ajavon à se débarrasser de l’esprit de critique et à proposer au gouvernement des solutions aux maux qui défient tout gouvernement.
On n’a pas besoin d’être dans le gouvernement avant d’apporter sa contribution au développement du pays. Il est à rappeler que le développement d’un pays n’est pas le seul apanage d’un seul individu même s’il est président de la République .
C’est un terrain participatif où nul n’est de trop.
Halte donc au chantage et au charlatanisme

Le troisième point de notre intervention concerne la récente sortie politique de l’ex ministre Candide Azannaï.
Au PVR, nous avons écouté avec attention les propos tenus par ce dernier. Il a peint en noir la gouvernance TALON et a fait ce qu’il a appelé des déballages.
En fait il s’agit d’une incitation à une désobéissance civile.
Candide Azannaï est un leader d’opinion . Il doit savoir raison garder en sélectionnant les mots qui sortent de sa bouche lorsqu’il s’adresse à ses militants. Sous aucun prétexte, il ne doit contribuer à la déstabilisation du régime qu’il a préféré aux béninois pour les sortir de la précarité.
Le PVR constate que la  »talonphobie » gagne du terrain et c’est regrettable pour le développement du Bénin.

En somme, depuis son avènement à la Marina, le président TALON et son équipe travaillent à apporter des solutions efficaces et durables aux maux qui assaillent, mutilent, sclérosent et ankylosent le développement du Bénin et surtout avec détermination et stratégie.
Ils se sont attaqués au mal par la racine.
En deux (02) ans de gouvernance, le bilan est séduisant .
Le PVR invite toutes les béninoises et tous les béninois à soutenir et à accompagner les efforts du gouvernement, car c’est du Bénin qu’il s’agit .
Un gouvernement qui a pu réaliser un tel bilan en deux ans seulement devrait être applaudis de partout et par tous . Malheureusement,
devant ce décor parfumé se dresse une méchanceté machiavélique qui veut à tout prix déstabiliser le pays et montrer que TALON et son équipe sont des incapables.
Le PVR est contre un tel sabotage haut de gamme.

Vive la démocratie béninoise !

Vive la Rupture !

Vive le PVR !

Vive le Bénin !

Je vous remercie.

Pour le PVR

LOTH HOUENOU

A propos Journallindependant1

Check Also

5 000 entrepreneurs seront accueillis à Lagos pour le plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Afrique

La Fondation Tony Elumelu (TEF), la plus importante organisation philanthropique d’Afrique axée sur l’entreprenariat, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *