Breaking News
Home / Politique / Gouvernance sous le régime de la rupture: Reconnaissons le courage et l’audace du président Talon

Gouvernance sous le régime de la rupture: Reconnaissons le courage et l’audace du président Talon

Très déterminé, imperturbable, serein et très engagé au changement de certaines pratiques, le président Talon a certainement une surprise en matière de développement et surtout de reconstruction de certaines agglomérations du pays.

Les béninois doivent l’applaudir car c’est en son temps que le peuple a mieux connu les politiciens béninois. Si certains spécialistes de la transhumance et les autres caduques politiques qui trouvaient du plaisir dans les coups bas politiques soient les plus dociles au président Talon actuellement, c’est parce qu’ils ont tous compris qu’avec l’homme fort du 06 avril 2016, la politique doit se faire autrement au Bénin d’aujourd’hui.

C’est clair aux yeux de tous que par le passé, il y avaient des supers citoyens et autres qui ne payaient ni impôts et autres taxes mais qui trouvaient du plaisir à se greffer à la République pour mieux vivre. Le peuple doit applaudir le président Talon car beaucoup de choses se font en sourdine. J’ai appris des choses qui ont failli sauter mon cœur. Des farfelus qui se passaient comme de véritables philanthropes aux yeux de la population mais qui sont de véritables vendeurs d’organes humains. Le président Talon a réussi à mettre la main sur tous ceux là.

Tous les vrais criminels qui semaient la terreur se sont complètement rangés parce que le temps du désordre est passé. Honnêtement parlant, qui l’eut cru que ces Babanini pouvaient faire la prison au Bénin, mis à part le soutien aveugle, reconnaissons que c’est sur la base des indices de preuves graves et concordantes qu’un individu contre qui pèsent des soupçons est placé en détention préventive.

Est ce qu’on peut dire que tous ceux qui ont été inculpés dans les dossiers SONEB, CNCB, SONAPRA, et autres ont ils été jetés en prison abusivement? Laissons le président Talon continuer le déblayage. D’ici peu les béninois récolteront les fruits de ses actions actuelles. C’est vraiment bête de continuer par soutenir aveuglement celui qui a détourné l’argent qui devrait servir à la modernisation de ce pays.

Justin Houessou Sonon le Gardien de la République

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *