Home / Santé / La différence surprenante entre crise cardiaque et arrêt cardiaque qui vous aidera à sauver une vie

La différence surprenante entre crise cardiaque et arrêt cardiaque qui vous aidera à sauver une vie

« Crise cardiaque » ou « Arrêt cardiaque » ? Souvent ces deux termes sont confondus par la plupart pour citer les problèmes cardiaques qui surviennent subitement. Bien qu’ils soient liés au cœur, leurs symptômes et leurs problèmes médicaux sont différents ; leur seule similitude est qu’ils peuvent tous deux, présenter un danger de mort.
La différence surprenante entre crise cardiaque et arrêt cardiaque qui vous aidera à sauver une vie
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité de par le monde. En France, 200.000 personnes présentent des risques de crises cardiaques, chaque année.

La crise cardiaque : un problème d’approvisionnement sanguin du cœur
Selon l’American Heart Association, la crise cardiaque est souvent liée à un mauvais approvisionnement de sang, d’une partie du muscle cardiaque à cause d’une artère bloquée par un caillot de sang. Il serait primordiale, au moment de la crise, de déboucher l’artère afin de rétablir le flux sanguin. Dans le cas contraire, cette partie du muscle se détériore à cause du manque d’oxygène, provoquant de ce fait une crise cardiaque. Cependant, le cœur continue à battre.

Symptômes d’une crise cardiaque
Douleur ou oppression dans l’abdomen ou la poitrine.
Impression d’indigestion
Douleur intense qui se ressent dans le bras gauche, la mâchoire, l’épaule ou le cou.
Respiration difficile et sifflante
Etourdissement et vertiges
Transpiration
Palpitations cardiaques
Nausée ou vomissement
Toux
Causes fréquentes d’une crise cardiaque
D’après l’OMS, la mauvaise alimentation, le manque d’activité physique et le tabagisme sont des facteurs considérables, responsables d’environ 80% de problèmes cardiaques. De même, selon l’étude Interheart, les facteurs de risque d’une crise cardiaque sont :

Un taux élevé de cholestérol
Le tabagisme
Le diabète
L’hypertension
L’obésité
Le stress chronique qui peut se manifester sous forme de dépression, soucis financiers, etc.
Prévention des facteurs de risque
Eviter de consommer les boissons alcoolisées
Consommer des fruits et des légumes quotidiennement
Pratiquer une activité physique régulière
Gérer son stress par des moyens comme le yoga, la méditation ou une activité manuelle agréable (jardinage, sculpture, broderie, bricolage, etc.)
Crise cardiaque et mesures d’urgence
Si vous êtes victime d’une crise cardiaque ou si vous êtes témoin d’une personne qui en souffre, il est nécessaire :

D’appeler immédiatement les secours
De desserrer ses vêtements
De mettre la victime dans une position confortable
De lui administrer un comprimé d’aspirine afin de fluidifier le sang.
L’arrêt cardiaque
Un arrêt cardiaque se manifeste par une perte soudaine de la fonction cardiaque, de la respiration et de l’état de conscience, due à un arrêt de l’activité électrique normale du cœur. C’est la cause de la mort de 50.000 français, chaque année. Selon le Dr Haitmam Ahmed, certaines personnes peuvent ressentir un étourdissement ou un emballement du rythme cardiaque avant l’arrêt cardiaque. Cependant, d’autres personnes ne ressentent aucun symptôme.

Symptômes d’un arrêt cardiaque
Les symptômes peuvent être similaires à une crise cardiaque sauf qu’une personne qui souffre d’un arrêt cardiaque, peut connaitre en plus :

Un manque de réactivité
Une perte de respiration
Un effondrement soudain
Décoloration du visage en bleu
Perte de pouls
Aussi, les personnes qui subissent une crise cardiaque sont plus à même de développer un arrêt cardiaque qui pourrait de ce fait, engendrer une mort instantanée.

Causes de l’arrêt cardiaque
Les principales causes d’un arrêt cardiaque sont :

Arythmie cardiaque : elle se caractérise par un mauvais fonctionnement du cœur.
Malformations cardiaques à la naissance
Un muscle cardiaque épais et hypertrophié, qui affaiblit également le cœur.
Maladie coronarienne
Arrêt cardiaque et réaction d’urgence
Lorsqu’on est victime d’un arrêt cardiaque et que les secours ne sont pas immédiats, le danger de mort est imminent.
Aussi, selon le Dr Gérald Kierzek, urgentiste, si vous êtes face à une personne victime de ce malaise, qui a perdu connaissance et qui ne respire plus :

Appelez immédiation les secours
Commencez le massage cardiaque en attendant l’arrivée d’un défibrillateur. Le massage cardiaque consiste à appuyer d’une façon continue et ferme sur le thorax. Ce geste de compression va permettre au sang de circuler dans le corps lorsque le cœur n’est plus capable d’agir comme une pompe.
Pratique du massage
Allonger la victime sur le dos sur une surface dure.
Se placer à genoux à côté de la victime.
Placer la paume d’une main au centre de la poitrine puis l’autre main au-dessus et les enfoncer de 4 à 5 centimètres bras tendus, non fléchis.
Relâcher la pression pour que la paroi remonte
Réaliser ce geste 100 fois par minute
Continuer jusqu’à l’arrivée des secours ou que la victime réagisse
reporter un problème.

A propos Journallindependant1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *