Home / Politique / LE MINISTRE MAHOUGNON KAKPO : «Les dispositions sont prises par le DEC avec ses collaborateurs pour que nous ayons un examen parfaitement organisé»

LE MINISTRE MAHOUGNON KAKPO : «Les dispositions sont prises par le DEC avec ses collaborateurs pour que nous ayons un examen parfaitement organisé»

«Tout est fin prêt pour le BEPC 2018.» Ce sont les assurances du Directeur des Examens et Concours, Dr Roger KOUDOADINOU, dans l’après-midi de ce mercredi 20 juin. Au cours de la visite effectuée par le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon KAKPO, le DEC a témoigné : *«Le niveau de préparation est des plus satisfaisants»* Selon lui, le convoyage du matériel lourd est déjà fait et la réception est faite par les directeurs départementaux qui, à leur tour, font le relais vers les centres de composition. La deuxième grande étape est le traitement de matériel sensible actuellement sous scellé. Le feu vert est ainsi donné par la visite du Ministre.

«J’étais un DEC anxieux mais aujourd’hui je suis un DEC apaisé» a confessé le DEC. Allusion faite à la longue grève ayant secoué le secteur de l’enseignement. A quelques jours du lacement de la composition, quel est le niveau des préparatifs? *«Les dispositions sont prises par le DEC avec ses collaborateurs pour que nous ayons un examen parfaitement organisé»*, s’est réjoui le Ministre Mahougnon KAKPO. Le Ministre a, surtout, tenu à prévenir les surveillants et correcteurs retardataires. «A tous ceux qui seront désignés pour la phase de correction de l’examen du BEPC, tout commencera cette année à partir de 8 heures dans les centres. S’il y a un correcteur qui vient en retard, il sera rayé de la liste des correcteurs et il n’y aura rien à dire là-dessus.»

L’avertissement est sans ambages. «Je souhaiterais donc que les uns et les autres puissent prendre leurs dispositions avant le démarrage des activités. Après 8 heures, il n’y aura plus de retardataires. Il n’y aura que des remplacements à faire sans aucun état d’âme.» Le Ministre Mahougnon KAKPO a, par ailleurs, annoncé que le temps prévu pour le déroulement de toutes les activités de l’examen du BEPC 2018 est au plus trois semaines. *«Les années à venir, nous ferrons davantage mieux pour réduire le temps d’organisation de l’examen.»*

Justin AMOUSSOU

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *