Breaking News
Home / Actualités / LE MINISTRE MAHOUGNON KAKPO SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION DE MODULES DE CLASSES À SÈHOUÈ, ALLADA ET SÉKOU

LE MINISTRE MAHOUGNON KAKPO SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION DE MODULES DE CLASSES À SÈHOUÈ, ALLADA ET SÉKOU

En matière de construction d’infrastructures scolaires, le gouvernement veille au grain. Pas question d’éléphants blancs encore moins de mauvaises réalisations. A pas de charge, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon KAKPO, a visité dans l’après midi de ce mardi 17 avril, les chantiers de construction de modules de classes au CEG Sèhouè, au CEG 2 d’Allada et au CEG Sékou. Selon les entrepreneurs, le taux d’exécution physique est d’environ 70% sur les trois chantiers. Ce qui désole le Ministre vu l’imminence du délai de livraison. *«Le niveau actuel ne nous rassure pas de la livraison à bonne date.»*

Outre la déception sur le niveau d’exécution physique, le Ministre a fait constater des défauts au niveau de la charpente. Là-dessus, des remarques et reproches ont été faits aussi bien aux entrepreneurs qu’au bureau de contrôle. «Je pense que ces instructions seront exécutées pour que le chantier soit livré au début du mois prochain» En tout cas, un retard dans la livraison ne sera pas accepté. *«Nous nous sommes entendus sur une date donnée. A cette date, la remise des clés doit pouvoir se faire pour que les modules de classes puissent être mis en service au profit des élèves. Je n’accepterai aucune excuse lorsqu’à cette date, il n’y aura pas la possibilité de livraison.»*

Selon le Ministre Mahougnon KAKPO, les documents ayant permis de prendre le marché ont prévu ces cas de figure. «Lorsque nous seront dans ces cas là, nous allons appliquer les textes.» Tout compte fait, le Ministre a laissé entendre qu’il ne souhaite pas qu’on en arrive aux pénalités. Alors, il a prévenu: *«Que les entrepreneurs prennent toutes les dispositions nécessaires pour pouvoir livrer les chantiers ! Les décomptes ont été payés. Il n’y a pas de problème de financement sur ces différents chantiers.* Je ne comprends donc pas pourquoi les chantiers sont au même niveau. Dans tous les cas, tout le monde est sensibilisé là-dessus et nous prenons date dans trois semaines.»

Justin AMOUSSOU

A propos Journallindependant1

Check Also

5 000 entrepreneurs seront accueillis à Lagos pour le plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Afrique

La Fondation Tony Elumelu (TEF), la plus importante organisation philanthropique d’Afrique axée sur l’entreprenariat, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *