Home / Actualités / Malgré les agitations stériles , les coup bas et les intrigues : L’Invincible buffle Rachidi Gbadamassi toujours indétrônable dans la 8e circonscription

Malgré les agitations stériles , les coup bas et les intrigues : L’Invincible buffle Rachidi Gbadamassi toujours indétrônable dans la 8e circonscription


En politique, c’est connu, tous les coups sont permis, mais l’acteur politique qui fait l’option d’asséner à ses adversaires immédiats et lointains des coups tordus ou fomentés par des manoeuvres de basse classe , doit récolter assurément des effets contre productifs. Tous les coups permis dans la compétition politique quelque que soit ses rudesse et âpreté, ne sont efficaces qu’à une seule condition : les avoir planifiés et exécutés sur la base des faits vrais, authentiques et non fabriqués, déformés, falsifiés ou remaniés. Mais cette leçon n’est ni assimilée, ni assimilable pour les amateurs politiciens qui se positionnent en opposants à la fois au gouvernement de Patrice Talon et donc tout naturellement aux actions politiques de Rachidi GBADAMASSI, le « Buffle de Parakou » dans la huitième circonscription électorale regroupant les communes de Tchaourou, Parakou, Ndali et Pèrèrè. En effet, les « ennemis » de Rachidi GBADAMASSI , malheureusement désignés ainsi, puisque ne méritant plus ni le statut d’opposant politique, ni celui d’adversaire politique du fait de leur mode opératoire aux antipodes des principes et exigences de la démocratie, ont choisi la délation, la calomnie et les mensonges grotesques comme thème de campagne prématurée et précoce pour ce qu’il convient d’appeler des législatives 2019 anticipées , tout au début de l’année 2018, qu’ils ont lancée sans avoir ni les moyens stratégiques , ni les ressources politiques de remporter une quelconque victoire même si le scrutin pour la députation d’avril 2019 a lieu demain dimanche 21 janvier 2018. N’ayons pas peur de le dire, Rachidi GBADAMASSI leur fait peur, de par sa maturité politique, sa « Real politique », sa proximité avec les populations à la base, sa complicité progressiste avec ses électeurs et sa boulimie du travail sur le terrain politique. Face à un élu aussi redoutable de par son pragmatisme politique , ses adversaires politiques, appelons- les ainsi , car « Notre Dieu ne veut pas la mort du pécheur, si ce n’est sa repentance », ont tôt fait de déclencher contre l’Honorable Rachidi GBADAMASSI, une campagne féroce de dénigrement, un déferlement de haines noire et abyssale, une opération de destruction d’une image populaire qui a traversé bien d’épreuves, le tout emballé dans un festival d’imaginations puériles et d’affabulations séniles. Hier c’était une affaire d’inscription frauduleuse à l’Université de Parakou, aujourd’hui une histoire de grossesse de mineure, demain sans doute un épisode de viol, de vol, de meurtre, de coups et blessures volontaires, d’inceste , de pédophilie ou encore de zoophilie, et après-demain peut être qu’ils seront plus ingénieux en disant qu’au fait qu’il n’existe même aucun béninois que l’on appelle Rachidi GBADAMASSI, une sorte de négation d’une vie établie, le comble de la paranoïa et de la schizophrénie politiques qui se sont emparé des détracteurs du « Buffle de PARAKOU ». Reconnaissons-le, quoi qu’ils inventent de plus inhumain, de plus abjecte, Rachidi GBADAMASSI reste imperturbable et inébranlable. Qu’ils aillent grossir leurs rangs d’autres abrutis, tant qu’ils ne viendront pas à l’école du député Rachidi GBADAMASSI pour apprendre l’art de la politique, ils seront toujours perdants et vaincus. Allez le leur dire, « IL EN FAUT PLUS POUR ATTEINDRE UN BUFFLE ».

A propos Journallindependant1

Check Also

LA UNE DU JEUDI 29 NOVEMBRE 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *