Home / Politique / Moralisation de la vie politique et lutte contre l’impunité et les crimes économiques: Ces gens qui ne peuvent aller aux élections législatives et présidentielles

Moralisation de la vie politique et lutte contre l’impunité et les crimes économiques: Ces gens qui ne peuvent aller aux élections législatives et présidentielles

La lutte implacable contre la corruption impulsée par le régime actuel a montré le visage scabreux de nombres de politiciens qui bernent les populations à chaque joute électorale. Mais l’heure est venue de faire l’épuration sur les listes électorales au nom de la morale et de la dignité.
Ils sont nombreux ces politiciens qui se verront barrer la route pour l’Assemblée nationale l’an prochain ou en 2021 pour la Marina. L’heure est venue pour que l’assainissement de la classe politique soit effectif. Le gouvernement du Président Patrice a le mérite de sortir les cadavres qui sont dans les placards de plusieurs politiciens qui courent chaque 4ans se réfugier à l’hémicycle pour mettre la carapace de l’immunité parlementaire. Les scandales et détournements révélés par les résultats des différents audits, montre à quel point il urge que le peuple se réveille. La réforme du système partisan prônée par le Président Patrice Talon doit être donc encouragée. Tell un labyrinthe infernal, le système nourrit depuis des décennies des délinquants fiscaux, des repris de justice, des demi scolarisé qui constituent un frein à des débats de qualité pour l’avancement du pays. Etc. Il est temps que des criminels économiques, des députés-entrepreneurs dont les sociétés sont citées dans le scandale de construction de l’Assemblée nationale, des expatriés nigériens et nigérians, les trafiquants de drogue etc. n’aient plus accès au suffrage des populations. L’on doit leur barrer la route des élections pour qu’enfin les populations aient des représentants qu’elles méritent.

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *