Breaking News
Home / Politique / Rebondissement dans le dossier 15 milliards Fcfa d’Ebomaf : Boni Yayi bientôt visé par un mandat d’arrêt international

Rebondissement dans le dossier 15 milliards Fcfa d’Ebomaf : Boni Yayi bientôt visé par un mandat d’arrêt international

Nouveau développement dans l’affaire des 15 milliards empruntés par l’ancien Président Béninois et son candidat Lionel Zinsou au PDG de l’entreprise Burkinabe Ebomaf, YAYI boni doit se rendre dans les tout prochains jours pour être écouté. Même si ce dernier affirme que les juges français devront se déplacer à Cotonou pour l’entendre, rien n’est encore joué pour lui. Bien que la plainte pour escroquerie aggravée déposée par l’homme d’affaire Burkinabe Mahamadou Bonkoungou, l’a été à Cotonou, Boni Yayi devrait se résoudre rapidement à se rendre à Paris pour être écouté. Car, il a été cité également dans une autre plainte déposé par Lionel Zinsou à Paris. De ce fait il peut bel et bien comparaître à Paris pour être entendu par les juges français. Il n’est plus Président de la République en fonction et mieux a l’obligation de se mettre à la disposition de la justice pour la manifestation de la Justice. Dans tous les cas de figure, même si l’une des plaintes le visant dans cette affaire a été déposée à Cotonou, il peut lui être demandé de faire le déplacement de Paris pour complément d’enquête. Au pire des cas, il sera contraint à travers un mandat d’arrêt international qui sera décerné à son encontre. Vivement que l’ancien Président entende raison et se mette entièrement à la disposition de la justice parce qu’en fin de compte il affirme ne pas être inquiété ni mêlé à cette affaire. Au cours de son mandat, il avait toujours martelé son attachement au travail de la justice.

A suivre

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *