Breaking News
Home / Politique / Réformes Vers la mise en place du Conseil national de l’éducation

Réformes Vers la mise en place du Conseil national de l’éducation

Le gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des ministres, ce mercredi 29 août 2018, a adopté le décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement du Conseil national de l’éducation (Cne). Cette décision gouvernementale fait suite à la validation du projet de textes soumis par le Comité d’installation du Conseil national de l’éducation (Cne) qui a fait l’objet d’un séminaire gouvernemental au cours duquel les options stratégiques ont été examinées. Pendant ce séminaire, des recommandations ont été faites pour le réajustement de certaines dispositions, notamment le profil des membres, le mandat, les modalités de désignation, les compétences thématiques et les incompatibilités. La version consolidée de ce document a été validée lors d’un atelier, le mercredi 22 août 2018.
Selon le relevé du Conseil des ministres, au terme de ce processus, le Cne est chargé de se prononcer sur les projets de politiques, de lois, de stratégies, de règlement ou de budgets concernant le système éducatif national, ou de les élaborer au besoin ; de donner un avis conforme au projet de nomination au poste de responsabilité et de mutation d’envergure du personnel du secteur et de donner un avis conforme sur projets d’homologation et de certification des établissements.
Le champ organique de compétence du Cne, souligne-t-on, s’étend sur tout le système éducatif national et recouvre, dans les secteurs public et privé, tous les ordres d’enseignement de la maternelle au supérieur ; l’éducation non formelle, l’éducation inclusive et la recherche scientifique et l’innovation.
Selon le Conseil des ministres, le champ thématique de compétence du Cne s’étend à toutes les questions touchant au système éducatif national. Il recouvre notamment l’accès à l’éducation pour tous et la gestion des flux ; les règles juridiques, normes techniques et standards applicables au système ; l’organisation et le fonctionnement du service public de l’éducation ; les relations entre l’Etat et les autres acteurs du système éducatif national ; l’articulation entre la formation, la recherche, l’emploi et le développement ; les infrastructures ; le financement du secteur ; la gestion des ressources humaines et l’approche qualité et l’évaluation du système.
F. A. A.

A propos Journallindependant1

Check Also

Vers la règlementation de la grève au Bénin

Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mercredi 29 août 2018, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *