Home / Economie / Regain dactivités au port autonome de Cotonou Quand les réformes et la nouvelle gestion séduisent les grandes compagnies portuaires

Regain dactivités au port autonome de Cotonou Quand les réformes et la nouvelle gestion séduisent les grandes compagnies portuaires

Le port autonome de Cotonou (Pac), fleuron de léconomie béninoise reprend des couleurs. Depuis quelques mois que le gouvernement a mis en branle ses réformes et surtout a confié sa gestion aux vrais professionnels, il est, à en croire les acteurs portuaires, en passe de devenir le premier port de dessert dans la sous-région Ouest-Africaine à cause de laffluence des navires.

Le professionnalisme qui caractérise la nouvelle gestion au port autonome de Cotonou porte déjà ses fruits. Le gouvernement du Président Patrice Talon a vu juste au regard des dernières performances constatées dans cette société, poumon de léconomie béninoise. En effet, lon constate depuis la gestion déléguée du port, un regain dactivités. Outre les grandes compagnies qui ont pris comme destination privilégiée, Cotonou, il est à remarquer que la nouvelle équipe dirigeante imprime une marque defficacité dans la mobilisation des ressources. De grandes compagnies telles que Mediterranean Shipping Company (Msc) ont développé des liens particuliers avec Cotonou. Depuis louverture de son agence au Bénin en 20O6, cette compagnie a toujours convoyé au port autonome de Cotonou des navires portes conteneur. Et comme pour signifier que les données ont changé et il faut plus faire confiance au Pac, elle a fait venir en fin de semaine dernière, un porte-véhicules, le navire Msc Immacolata. Il a accosté le dimanche aux environs de 00h 45mn. Ce choix du Msc est une marque renouvelée en la capacité du Port autonome de Cotonou, de jouer un rôle de premier plan dans lunivers portuaire de la sous-région. Et pour marquer leur accompagnement aux ambitions de la compagnie, une délégation de la direction du port autonome de Cotonou, a visité hier, lundi 21 mai, le navire et fait ses civilités au membre de léquipage. Lon peut affirmer sans ambages que le gouvernement de la rupture a trouvé les moyens de sa politique surtout dans le domaine portuaire. Le flux des navires et les différents mouvements enregistrés depuis quelques semaines confirment que lon a désormais des hommes quil faut, à la place quil faut au Port autonome de Cotonou. Il ne reste quà souhaiter que les efforts de la nouvelle équipe dirigeante soient couronnés de plus de succès pour des ressources au profit du financement du Pag.

A propos Journallindependant1

Check Also

Quitus fiscal et moralisation de la vie publique au Bénin: Evadés fiscaux et délinquants économiques écartés des affaires publiques

La loi sur le nouveau code électoral a été votée la semaine dernière par les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *