Home / Actualités / RSE: LA FONDATION UBA IMPACTE LES COMMUNAUTES PAR SON INITIATIVE « EACH ONE TEACH ONE »

RSE: LA FONDATION UBA IMPACTE LES COMMUNAUTES PAR SON INITIATIVE « EACH ONE TEACH ONE »

C’est une initiative inédite que la Fondation UBA a expérimenté ce Vendredi 23 Novembre 2018. A travers son initiative dénommé « Each one teach one », elle s’est donnée pour mission d’impacter socialement les communautés des différents pays dans lesquels elle intervient. Au Bénin, cette activité qui relève de la responsabilité sociétale de l’entreprise a connu un écho favorable au sein des communautés scolaires dans lesquelles elle s’est essentiellement déroulée…

« Each one teach one » ou encore « Chacun enseigne quelque chose à quelqu’un » est une initiative qui veut que chaque agent de UBA puisse enseigner quelque chose de significatif à une communauté donnée afin de l’impacter d’un point de vue sociale. La journée de ce Vendredi 23 Novembre 2018 a été essentiellement dédiée à cette activité qui entre dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise UBA.

De Cotonou à Parakou en passant par Porto- Novo, Comè, Ouidah et Bohicon, aucune des villes dans lesquelles se trouvent une agence UBA n’est restée en marge de cette initiative.  Des dons de livres suivi de séances de lecture, des ateliers de dessin, une initiation aux notions de secourisme, des cours de chant et de tennis, ainsi se résume l’arsenal déployé par les équipes de la fondation UBA ce Vendredi pour implémenter leur initiative à fort impact social.

La Fondation UBA redonne aux apprenants le goût de la lecture…

Les complexes scolaire Sainte- Marie de Godomey et Léopold Sédar Senghor de Calavi ont reçu un impressionnant lots d’ouvrages pédagogiques. Une centaine d’exemplaires des ouvrages Les Aventures ambigües de Cheikh Hamidou kane et Les tresseurs de corde de Jean Pliya a été distribuée aux apprenants de ces écoles. Ces dons de livres ont été précédés de séances de lecture ; l’objectif étant de réconcilier ces apprenants à la lecture, une activité qui a déserté le forum chez les apprenants avec l’usage effréné des réseaux sociaux. En initiant cette activité pédagogique, la Fondation UBA fait donc d’une pierre deux coups. Etoffer les bibliothèques des écoles récipiendaires mais redonner le goût de la lecture aux élèves.

…initie les plus petits aux fondamentaux du dessin

Munis de crayons à papier, papier dessin, règle et gomme, les élèves de la classe de CM2 du Complexe Scolaire bilingue Léopold Sedar Senghor de Calavi se sont familiarisés aux techniques de base du dessin. C’est une carte du Bénin qui a servi de modèle à cet atelier de dessin qui entre dans le cadre de l’initiative « Each one teach one ». « C’est une initiative fort louable que celle que la Fondation UBA entreprend en ce moment. Elle devra se péréniser pour le bonheur de nos apprenants qui en ont véritablement besoin » dira M. SOSSOU, Directeur du Complexe scolaire bilingue Leopold Sédar Senghor.

…aux techniques de base des premiers secours

C’est au Complexe Scolaire Abbé Nascimento que l’engouement des apprenants pour les techniques de secourisme s’est fait remarquer. Les apprenants ont inondé de questions les formateurs aux premiers secours ; toute chose qui dénote de leur intérêt à cette initiation. De façon pratique, ils ont connu les bons gestes et réflexes à avoir pour secourir leurs proches en cas de survenue d’un drame. Des séances d’application ont suivi pour joindre l’acte à la parole.

…et aux techniques de chants

C’est au « Green Leaf School » de Calavi que les apprenants ont exprimé leur passion pour le chant. Sous la conduite d’un agent de UBA, praticienne de chants chorale, les apprenants se sont familiarisés avec les chants en partition. Dans une belle harmonie et une synchronisation bien orchestré, ils ont appliqué sur-le-champ les techniques reçues pour désormais susciter en eux une passion pour le chant choral. Dans une ambiance bon enfant, apprenants et formateurs ont partagé d’agréables moments de divertissement empreints d’apprentissage.

« Each one teach one » s’est mis aussi au tennis

Il y avait du sport au menu des activités initiées pour impacter les communautés. De petits enfants ont été initié à la pratique du tennis. Le club des champions de tennis d’Akpakpa a reçu la visite de l’équipe de « Each one teach one » pour une partie de tennis sous le coaching de Prudence KEKE, agent de UBA et praticien de tennis. Avec enthousiasme et engagement, ces jeunes esprits sportifs ont bénéficié du savoir-faire d’agent de UBA, expérimenté dans la pratique du tennis.

La fondation UBA en initiant ce Vendredi 23 Novembre 2018 une journée communautaire tient à assurer que le bien-être de la communauté lui tient à cœur. Ce n’est que la première édition d’une initiative à fort impact social qu’elle vient ainsi d’implémenter. Les bénéficiaires de ces actions sociales en redemandent déjà ; de quoi peaufiner de meilleures approches pour les années à venir.

A propos journallindependant

Check Also

LA UNE DU JEUDI 29 NOVEMBRE 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *