Home / Culture / Valorisation des valeurs et innovations endogènes: Les rideaux sont tombés sur la première foire Made in Benin

Valorisation des valeurs et innovations endogènes: Les rideaux sont tombés sur la première foire Made in Benin

Démarrée le 17 Août dernier sur l’esplanade du stade de l’amitié de Cotonou, la foire Made in Benin initiée par L’agence béninoise de valorisation des résultats de recherche et d’innovations technologiques (Abevrit) a connu son épilogue dans la soirée d’hier mercredi 22 août 2018. A en croire le Directeur général de cette structure, Pierre Dossou-Yovo, les objectifs sont atteints.
Les rideaux sont tombés sur la foire Made In Benin. Dans le but de promouvoir et de valoriser les valeurs endogènes du Bénin, L’agence Béninoise de Valorisation des Résultats de Recherche et D’innovations Technologiques a organisé la première foire « Made in Benin », au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou à Cotonou. Pendant quatre jours plus dune centaine d’exposants de différents domaines ont donné de la visibilité aux innovations et produits fabriqués par des béninois résidents au Bénin. Et c’est cela la particularité de cette espace qui se veut désormais la tribune de promotion des valeurs endogènes. A en croire le Directeur de lAbévrit, Pierre Dossou-Yovo, il faut saluer la vision du Président Patrice Talon ainsi que celle de la ministre de lenseignement supérieur, Marie Odile Aranasso, qui ont inscrit en lettre dor la recherche et linnovation dans le programme daction du gouvernement. Lorganisation de ce rendez-vous de découverte et commercial sinscrit dans une démarche qui répond à la dynamique du régime actuel. « Nous sommes dans la mouvance du Bénin Révélé. Ces innovateurs, ces inventeurs ont été révélés au public béninois pour que les partenaires, les opérateurs économiques privés puissent se saisir de ces innovations et les promouvoir industriellement », a-t-il déclaré. Il a tout de même rappelé lobjectif principal de la foire « Made in Benin ». A travers cette initiative, le public est désormais au courant des compétences, des produits et sur la capacité de production et de patrimoine endogènes du Bénin. Faisant le bilan de cette première édition, Pierre Dossou-Yovo a estimé le nombre de visiteurs à plus de six mille. Si certains sont venus pour découvrir, dautres se sont procurer les nombreux articles exposés. Ce qui à coup sûr a permis la promotion et lencouragement des innovateurs Lon peut affirmer au regard du bilan dressé, que le Directeur général de lAbevrit pour sa première, a réussi le pari dune bonne organisation. . Rendez-vous est pris pour la prochaine édition.

A propos Journallindependant1

Check Also

Mondial 2018 : décou­vrez Live It Up, l’hymne offi­ciel de la Coupe du Monde par Will Smith et Nicky Jam

l’hymne offi­ciel de la Coupe du Monde 2018 vient d’être dévoilé. Avec à sa tête …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *